Également appelée sécurité de l’information, la cybersécurité fait référence à la pratique consistant à garantir l’intégrité, la confidentialité et la disponibilité (ICA) des informations. La cybersécurité comprend un ensemble évolutif d’outils, d’approches de gestion des risques, de technologies, de formations et de bonnes pratiques conçues pour protéger les réseaux, les appareils, les programmes et les données contre les attaques ou les accès non autorisés.

Le monde repose plus que jamais sur la technologie. En conséquence, la création de données numériques a augmenté. Aujourd’hui, les entreprises et les gouvernements stockent une grande partie de ces données sur des ordinateurs et les transmettent via des réseaux à d’autres ordinateurs. Les appareils et leurs systèmes sous-jacents présentent des vulnérabilités qui, lorsqu’elles sont exploitées, compromettent la santé et les objectifs d’une organisation.

Une violation de données peut avoir une série de conséquences dévastatrices pour toute entreprise. Cela peut ruiner la réputation d’une entreprise en perdant la confiance des consommateurs et des partenaires. La perte de données critiques, telles que les fichiers sources ou la propriété intellectuelle, peut coûter à une entreprise son avantage concurrentiel. Pour aller plus loin, une violation de données peut avoir un impact sur les revenus de l’entreprise en raison du non-respect des réglementations en matière de protection des données. On estime qu’en moyenne, une violation de données coûte 3,6 millions de dollars à l’entreprise concernée. Les violations de données très médiatisées faisant la une des médias, il est essentiel que les organisations adoptent et mettent en œuvre une solide approche de cybersécurité.

Types courants de cybersécurité
La sécurité réseau protège le trafic réseau en contrôlant les connexions entrantes et sortantes pour empêcher les menaces d’entrer ou de se propager sur le réseau comme un virus informatique.

La prévention de la perte de données (DLP) protège les données en se concentrant sur l’emplacement, la classification et la surveillance des informations au repos, en cours d’utilisation et en mouvement.

Cloud Security fournit une protection pour les données utilisées dans les services et applications basés sur le cloud.

Les systèmes de détection d’intrusion (IDS) ou les systèmes de prévention d’intrusion (IPS) permettent d’identifier les cyber-activités potentiellement hostiles. C’est notamment se protéger contre le piratage informatique.

La gestion des identités et des accès (IAM) utilise des services d’authentification pour limiter et suivre l’accès des employés afin de protéger les systèmes internes contre les entités malveillantes.

Le cryptage est le processus de codage des données pour les rendre inintelligibles, et est souvent utilisé pendant le transfert de données pour empêcher le vol en transit.

Les solutions antivirus / anti-malware analysent les systèmes informatiques à la recherche de menaces connues. Les solutions modernes sont même capables de détecter des menaces jusque-là inconnues en fonction de leur comportement.